La vérité sur les drogues synthétiques

Les drogues de synthèse sont créées en utilisant des produits chimiques fabriqués par l’homme plutôt que des ingrédients naturels.

Un certain nombre de drogues synthétiques sur le marché, y compris l’ecstasy, le LSD et la méthamphétamine, sont décrits dans d’autres brochures de la série La vérité sur les drogues. Ce livret présente les faits concernant le « cannabis de synthèse » (Spice ou K2), les « stimulants synthétiques » (sels de bain) et une drogue connue sous le nom de « N-bomb ». Ce sont-là des drogues synthétiques qu’on appelle aussi « drogues de designer » (ou drogues sur mesure).

DROGUES DE DESIGNER – UNE EXPÉRIENCE RISQUÉE

Pour comprendre ce que sont le cannabis synthétique et les sels de bain, et comment ils en sont arrivés à exister, on doit savoir ce qu’est une « drogue de designer ». Une drogue de designer est une version synthétique (produite par voie chimique) d’une drogue illicite, qui a été légèrement altérée afin d’éviter d’être classée comme illégale. Elle est essentiellement le résultat d’une expérience réalisée par un chimiste pour créer une nouvelle drogue qui peut être vendue légalement (sur Internet ou dans de petits magasins) et qui permet aux vendeurs de faire de l’argent sans enfreindre la loi. Comme le respect de la loi finit par rattraper les nouveaux produits chimiques ainsi créés et par les rendre illégaux, les fabricants conçoivent de nouvelles versions modifiées pour rester dans les limites de la loi. Ainsi, le cycle se répète.

Certaines de ces drogues sont vendues sur Internet ou dans de petits magasins (comme les « mélanges d’herbes à fumer »), tandis que d’autres sont déguisées en produits étiquetés comme « non destinés à la consommation humaine » (par exemple : « encens à base d’herbes », « nutriment pour plante », « sels de bain » ou « nettoyant pour bijoux ») afin de masquer leur destination et d’éviter les règles de santé et de sécurité.

synthetic_drugs
télécharger la brochure