Action de prévention contre la drogue autour de la Gare du Midi

prevention-contre-la-drogue-autour-de-la-gare-du-midi_0010Bruxelles – Tous les mercredis, une équipe de volontaires de l’association Dites Non à la Drogue Belgique se rend aux alentours de la Gare du Midi pour y effectuer une action d’information préventive sur les dangers de la drogue auprès des commerçants.
Il s’avère que,  aux dires des commerçants rencontrés, dans cette partie de la ville les dealers et  le “joint” circulent librement et l’alcool aidant cela crée régulièrement de violentes querelles auxquelles ils assistent impuissants.
Pour Julie, jeune responsable de l’association, il est évident que ce que les jeunes ignorent à propos de la drogue pourrait leur être fatal. Et à cet effet, elle déclare 
que :“Ce livret “La vérité sur la drogue” est diffusé à titre d’information pour que le jeune ou toute personne interessée découvre  de manière factuelle les risques qui y sont associés”.
A l’heure où l’on parle de légaliser, de décriminaliser la consommation de drogues (car pour certains “la guerre contre la drogue est perdue”) ne serait-il pas plus judicieux de mettre l’effort sur la prévention pour protéger la jeunesse et ainsi la société future ? 
A moins que l’on considère le consommateur de drogues comme une source de profit, ce qui dès lors justifierait l’ouverture de salles de shoot. Fort heureusement  si l’on en croit l’article 3 de la loi de 1921 sur les stupéfiants qui pénalise la facilitation de l’usage, cela ne serait pas encore envisageable.
Informez-vous, Informez les jeunes avant que les dealers ne le fassent! 

Comment utiliser efficacement les outils de prévention sur la drogue

comment-utiliser-efficacement-les-outils-de-prevention-sur-la-drogue_0021Malines – Samedi 5 novembre 2016, Julie, coordinatrice de l’association  Dites Non à la Drogue Belgique a organisé un séminaire en présence d’une quinzaine de membres bénévoles flamands sur comment utiliser rationnellement les matériaux de prévention mis à leur disposition par la Fondation Internationale Pour un Monde Sans Drogue. Parmi l’auditoire se trouvait également un journaliste intéressé par le sujet et la présentation de ces matériaux.

Le séminaire qui a duré environ une heure a commencé par la définition du mot  drogue et de ses caractéristiques. Il s’est poursuivi par la présentation des matériaux, à savoir : 13 livrets informant factuellement sur les drogues les plus répandues, le kit d’information, le DVD dont le contenu :  16 spots d’information “Ils ont dit…ils ont menti” et  13 documentaires “ Des personnes réelles-des histoires vraies”, sans omettre le Guide de l’éducateur avec ses 19 leçons préparées, qui  permet à tout enseignant ou éducateur de réaliser une action de prévention auprès de jeunes ou de moins jeunes, un enseignement efficace, interactif et motivant sur le sujet de la drogue.

Ensuite, Julie a illustré concrètement comment et en quelles circonstances elle utilisait chacun de ces matériaux. A ce point chaque personne de l’auditoire, plutôt enthousiaste, envisageait déjà comment, personnellement, elle pourrait utiliser tel ou tel outil afin de contribuer à développer une action de prévention et d’information efficaces dans leur environnement propre.

Ne devenez pas effets des drogues, informez-vous, consultez ces outils sur : www.ditesnonaladrogue.be

Campagne contre la drogue sur le Bruul

Mechelen – Samedi 29 octobre 2016, c’est au Bruul que se sont rendus les bénévoles de l’association Dites Non à la Drogue Belgique .

campagne-contre-la-drogue-sur-le-bruul-dsc_0027Ils ont distribué aux passants, dans le cadre de leur campagne de prévention et d’éducation, 1000 livrets informatifs sur le danger de la drogue en général, mais aussi des livrets plus spécifiques sur le cannabis et  les dangers inhérents à la consommation d’alcool.
Qu’ils soient adolescents, parents ou même enseignants, la drogue reste un sujet d’inquiétude qui interpelle. Comme ce père d’un garçon d’une dizaine d’années qui s’interroge : “Que faire pour que mon fils ne tombe pas dans la drogue plus tard ?”
La réponse basique est simple : donner aux jeunes l’information nécessaire pour mettre un terme à l’ignorance et leur permettre de rester à l’écart de ce fléau des “temps modernes” !
N’est-il pas plus politiquement responsable d’informer préventivement les citoyens et surtout les jeunes avant que les dealers ne le fassent?
Ou bien n’est-il pas plus important de leur donner la vérité sur la drogue plutôt que de les laisser atteindre le stade de la “découverte personnelle des effets secondaires”?
Dans ce domaine les adolescents, garçons comme  filles, restent encore les plus vulnérables car ignorants du fait.

” L’usage de plus en plus répandu de drogues comme le L.S.D., l’héroïne, la cocaïne, la marijuana et la longue liste de nouvelles drogues de la rue contribue à miner notre société.” Ron Hubbard

Informez-vous, consultez les livrets, les vidéos et les documentaires video sur : www.ditesnonaladrogue.be

Informer les jeunes pour les protéger de la drogue

Dour – C’est à l’occasion du 1er Salon de la Jeunesse , dans une ambiance juvénile et chaleureuse que nous découvrons le stand de l’équipe des volontaires de l’association “Dites Non à la Drogue Belgique”. Ce Salon réunissait aussi des activités ludiques et éducatives, des stands d’information de la ville, des stands de protection et de prévention de l’armée, de la police, des pompiers, la sécurité routière et de nombreuses autres associations.

salon-de-la-jeunesseLes volontaires ont obtenu un vif succès auprès des jeunes mais aussi auprès des parents et des visiteurs qu’ils soient enseignants, étudiants, directeurs d’écoles, présidents d’associations de jeunes ou hommes d’affaires. 

Dans un cadre de prévention plus de 1200 livrets informatifs “la vérité sur le cannabis et sur l’alcool”  furent distribués ainsi que des kits d’information sur les 13 drogues les plus courantes et des DVDs contenant plusieurs spots d’information : “Ils ont dit que…ils ont menti” et des documentaires  décrivant La vérité sur chacune de ces drogues : “des personnes réelles, des histoires vraies”.

En réponse à une question sur la raison de cette campagne d’information la responsable a déclaré : “Notre mission est de transmettre aux jeunes la vérité sur la drogue avant que les dealers ne le fassent”.

Les problèmes de drogues s’étendent à l’échelle de la planète.”  Ron Hubbard 

Informez-vous et décidez librement : www.ditesnonaladrogue.be

Vidéos une journée au salon de la jeunesse de Dour

Dour – C’est à l’occasion du 1er Salon de la Jeunesse , dans une ambiance juvénile et chaleureuse que nous découvrons le stand de l’équipe des volontaires de l’association “Dites Non à la Drogue Belgique”. Ce Salon réunissait aussi des activités ludiques et éducatives, des stands d’information de la ville, des stands de protection et de prévention de l’armée, de la police, des pompiers, la sécurité routière et de nombreuses autres associations.

Il est plus facile de ne pas commencer à se droguer que de tenter de s’arrêter

Bruxelles – Dimanche 16 octobre 2016, les bénévoles de l’association “Dites Non à la Drogue” ont posé leur stand d’information sur les dangers de la drogue dans la Galerie marchande Agora, près de la Grand Place. 

sntd20161016bIls ont largement distribués tant aux passants qu’aux commerçants leurs livrets éducatifsLa vérité sur la drogue expliquant très simplement les dangers encourus à utiliser les drogues les plus courantes dont le cannabis et l’alcool.

Une mère venue au stand accompagnée de son fils de 14 ans étaient fort intéressés par les livrets. Et le fils de communiquer  qu’un de ses copains d’école en était déjà au stade de l’héroïne …

A une personne demandant pourquoi ils distribuaient ces livrets, la responsable a répliqué :“Parce que nous voulons que les jeunes connaissent la vérité sur les drogues avant que les dealers ne leur racontent des histoires à leurs sujets” et d’ajouter : “il est plus facile de ne pas commencer à se droguer que de tenter de s’arrêter.”

Chaque année près de 200 000 personnes, dont principalement des jeunes, meurent des conséquences de la drogue à cause de leur ignorance.

Informez-vous, informez les jeunes autour de vous : www.ditesnonaladrogue.be