De retour à Saint Gilles

De retour à Saint GillesDSC_0005Bruxelles – Mardi 14 mars 2017,  des bénévoles de l’association Dites Non à la Drogue ont distribué près d’un millier livrets de prévention “la vérité sur le cannabis et l’alcool” chez quelques commerçants et habitants de la commune de St Gilles.

A la demande de commerçants démunis de brochures informatives sur les dangers de la drogue dans leur commerce, deux jeunes bénévoles se sont rendus Chausséee de Waterloo pour apporter les livrets réclamés.

Pendant ce temps, d’ autres bénévoles informaient les passants dans la rue et distribuaient les brochures dans les boites aux lettres.
 
Chez les commerçants comme dans la rue, les bénévoles étaient félicités  pour leur action et encouragés à continuer.

Par ailleurs, les commerçants visités on reçu un  exemplaire du DVD “la vérité sur la drogue” pour les remercier de  soutenir le projet qui consiste à informer les jeunes avant que les dealers ne le fassent .

Trois à quatre fois par semaine, les jeunes bénévoles de cette association sortent dans Bruxelles et font connaître la vérité sur la drogue à qui veut bien l’entendre.

Si quelques années auparavant les gens rencontrés au hasard des rues ou des commerces étaient plutôt pessimistes et sans espoir sur ce sujet, aujourd’hui ils semblent beaucoup plus heureux et plus intéressés, gage d’espoir qu’un monde sans drogue n’est peut-être pas si utopique !

Informez-vous,visionnez les clips et les documentaires:
www.fr.drugfreeworld.org
www.ditesnonaladrogue.be

Sept jeunes bénévoles de l’association Dites Non à la Drogue ont tenu un stand de prévention antidrogue à la sortie du métro Clémenceau

La Vérité sur la drogueDSC_0099Bruxelles – Dimanche 5 Mars 2017, sept jeunes bénévoles de l’association Dites Non à la Drogue ont tenu un stand de prévention antidrogue à la sortie du métro Clémenceau. Au total ils ont distribué plus d’un millier de livrets “La Vérité sur la drogue».

L’équipe s’est divisée en deux groupes pour distribuer leurs livrets d’information sur les dangers liés à la consommation des drogues les plus courantes aux personnes venant au stand mais aussi à plusieurs dizaines de magasins alentours.

Pendant l’action, une mère de famille, préoccupée par les problèmes de drogue de son fils de 16 ans, était fort intéréssée par les matériaux présentés, et en particulier par la vidéo, parce que chaque fois qu’elle essaie de communiquer avec son fils, il se braque alors qu’il adore regarder des vidéos et ce programme éducatif pourrait vraiment l’aider.

Une jeune éducatrice en stage de formation était ravie de découvrir tous les outils didactiques de l’association: le DVD (clips + documentaires), la boîte de 14 livrets présentant les effets des drogues les plus courantes, et un Manuel pédagogique qui suscite la participation des jeunes.

De même générale, que ce soit au stand d’information ou chez les commerçants, les jeunes bénévoles ont été vivement félicités et encouragés à continuer leur effort de prévention notamment dans cette zone de Bruxelles.

“La drogue est l’ élément le plus destructeur de notre civilisation actuelle”. Ron Hubbard

Informez-vous, informez les jeunes avant que les dealers ne le fassent
www.fr.drugfreeworld.org
www.ditesnonaladrogue.be

Prévention anti-drogue aux Marolles

SNTD STAND IN FRONT OF CSE 4Bruxelles – Mardi 14 février 2017, quelques jeunes bénévoles de l’association Dites NON à la drogue installaient leur stand de prévention à la sortie du Métro Hôtel de Monnaies, tandis que d’autres rendaient visite aux commerçants du quartier des Marolles.

Prévention anti-drogue aux Marolles
Au total un millier de livrets informatifs “La vérité sur la drogue” étaient ainsi distribués.
Les passants tout d’abord surpris par le stand s’arrêtaient pour obtenir plus d’information comme cette maman intéressée par le livret “la vérité sur le cannabis” qui en a réclamé plusieurs exemplaires, ou  ce grand-père inquiet pour ses petits enfants adolescents qui consomment déja trop d’ alcool chaque weekend.
 
Quand aux commerçants, ils étaient ravis de revoir une équipe de bénévoles de l’association pour remettre les livrets informatifs à la disposition de leur clientèle.
 
Informez-vous, informez les jeunes avant que les dealers ne le fassent.
 
www.fr.drugfreeworld.org

La drogue, pour quoi faire ?

La drogue, pour quoi faire DSC_0045Bruxelles – Samedi 18 février 2017, une équipe de cinq bénévoles de l’association “Dites NON à la Drogue” a installé son stand de prévention à côté du métro Debrouckère et distribué aux passants pas moins de 800 livrets informatifs “la vérité sur la Marijuana” et celui sur “l’Alcool”.

La drogue, pour quoi faire ?
Malheureusement depuis que cette zone est devenue piétonière, il est très fréquent de rencontrer des gens fumer de la marijuana en toute impunité et boire de l’alcool au point de devoir faire intervenir des secours d’urgence régulièrement.
 
Les commerçants alentours sont  de plus en plus dérangés, même en journée, par cette situation et sont de ce fait très demandeurs d’information afin de les remettre à leur  clientèle.
 
Si certains parlent de “la liberté” de consommer comme d’un droit humain, ils omettent de parler de la dégradation personnelle que cela engendre et de ce que cela coûte à la société !
 
Des pays comme l’Islande*  s’occupent sérieusement de ce fléau avec une prévention appropriée  et réussissent à préserver  le potentiel intellectuel, social et économique que représente la jeunesse.
 
“Pour avoir accepté la consommation de drogues en invoquant la maîtrise des émotions et du comportement, nous avons dans une large mesure perdu le contrôle” a écrit Ron Hubbard.**
 
Informez-vous, informez les jeunes avant que les dealers ne le fassent.
Visitez : www.ditesnonaladrogue.be ou http://fr.drugfreeworld.org/

* fr.sputniknews.com 20.01.2017
** La réhabilitation d’une société droguée. 2012 New Era.

Un stand contre la drogue à Saint Gilles

Un stand contre la drogue à Saint GillesDSC_0053Bruxelles – Dimanche 26 février 2017 , des bénévoles de l’association Dites Non à la Drogue ont tenu un stand de prévention antidrogue à proximité du Parvis de St Gilles.

Au total ils ont distribué 1200 livrets de prévention “La Vérité sur la drogue».

Une partie de l’équipe s’est rendue chez les commerçants alentours pour leur distribuer les livrets d’information sur les dangers liés à la consommation des drogues les plus courantes.

Pendant ce temps, les autres bénévoles informaient les passants autour de leur stand répondant à la question la plus fréquemment posée; c’est quoi la drogue?

Des parents, des grands-parents, des enseignants, des éducateurs et même des policiers sont passés par là et ont pu obtenir les réponses à leurs questions mais aussi et surtout un ou plusieurs exemplaires des livrets informatifs et factuels sur l’alcool et le cannabis.

les bénévoles ont été félicités  pour leur action, ajoutant qu’il est fort apprécié de voir des jeunes se lever le dimanche  pour venir à la rencontre de la population afin de les sensibiliser aux dangers de la drogue.

Par ailleurs, les commerçants étaient heureux de voir revenir l’équipe antidrogue et ainsi d’obtenir les livrets supplémentaires pour continuer à informer leurs clients, d’autant que la consommation d’alcool et  cannabis dans cette zone est “préoccupante”.

Informez-vous, informez les jeunes avant que les dealers ne le fassent !

Pour en savoir plus, visionner les clips et les documentaires:

www.fr.drugfreeworld.org

La drogue, on peut réellement y faire quelque chose !

L’information est le meilleur outil pour gagner la guerre contre la drogue

on peut réellement y faire quelque choseDSC_0020Bruxelle – Samedi 4 février 2017, les bénévoles de  l’association “Dites Non à la Drogue” sont revenus dans la commune d’Anderlecht pour y effectuer une distribution du livret de prévention “La vérité sur la drogue”  auprès des commerçants

Ils ont reçu un accueil d’autant plus chaleureux que de nombreux clients avaient réclamé auprès des commerçants ces livrets délivrés par l’association.

En effet, ces livrets, au nombre de 13, y compris celui sur les nouvelles drogues synthétiques,  procurent des informations factuelles sur les différents drogues et les effets quelles produisent sur le corps comme sur le mental, à court et à long terme.

Ils ont également l’avantage de permettre un échange entre parents et enfants/adolescents sur des bases simples mais précises. C’est ce qu’un père de famille a rapporté. Et c’est aussi un des objectifs de ces livrets : permettre de se faire une opinion par soi-même et pouvoir la partager avec les autres, ce que les dealers ne feront jamais !

Nombreux sont les gouvernements qui malheureusement s’orientent vers la légalisation du cannabis, une des portes d’entrée vers la toxicomanie,. 

Ces décisions sont souvent justifiées par l’échec de la répression, alors qu’un pays comme l’Islande a été capable en une vingtaine d’années de réduire de manière spectaculaire la consommation de drogues chez les jeunes (*) : de 17 à 7% pour le cannabis et de 42 à 5% pour l’alcool. 

Comment ? En développant la prévention avec participation : de l’Etat au niveau législatif, du système scolaire au travers de l’éducation et aussi en impliquant l’éducation parentale.

[Les effets physiologiques des drogues] “Qu’ils résultent aussi en une détérioration de la vivacité mentale et du sens de l’éthique n’est que trop évident” Ron Hubbard. 

Informez-vous, informez les jeunes avant que les dealers ne le fassent:

www.ditesnonaladrogue.be

* fr.sputniknews.com 20.01.2017